Des résultats de cette enquête, il ressort que dans la pratique, en raison de son coût et de son temps de recharge élevés, la voiture électrique n’est vraiment intéressante que pour une poignée d’utilisateurs. Mais notamment les conducteurs de voitures de société qui peuvent recharger sur leur lieu de travail et à la maison.

 

Test grandeur nature

Pour arriver à ces conclusions, VAB a réalisé un test en condition réelle d’une voiture électrique, la nouvelle Nissan Leaf. L’objectif était de déterminer si le chargement était efficace, économique et pratique dans la vie de tous les jours.

Parmi les conclusions, il en est ressorti que les bornes de recharge ne sont intéressantes qu’en cas d’urgence. Car le prix de la recharge sur les bornes publiques est très élevé. Prix qu’il faut évidemment ajouter à celui déjà élevé de l’achat d’une voiture électrique.

Les entreprises bénéficient par contre d’un tarif d’électricité préférentiel, ce qui rend la recharge de véhicules plus intéressante pour elles et donc fait de la voiture électrique une excellente alternative en tant que voiture de société.

 

100 km en électrique, ça coûte combien ?

C’est l’une des questions auxquelles l’enquête de VAB a tenté de répondre. On dit souvent que conduire une voiture électrique revient moins cher qu’une voiture équivalente à motorisation thermique. Mais qu’en est-il dans la réalité ?

Pour y répondre, VAB a comparé le coût en énergie de 4 véhicules équivalents pour parcourir 100 km: la Ford Focus en essence, la SEAT Leon en diesel et au CNG et la Nissan Leaf en full électrique. L’enquête tient seulement compte du coût en énergie et non des frais d’entretien, du prix d’achat, des taxes, etc.

Les résultats montrent que la voiture électrique n’est pas toujours la plus intéressante. Tout dépend par exemple du tarif auquel on peut recharger. Au tarif domestique de nuit ou au tarif préférentiel des entreprises, la recharge électrique est effectivement intéressante, mais lorsqu’il faut recharger sur une borne publique, le CNG se révèle bien plus économique à l’usage que l’électrique par exemple. Pour VAB, cette motorisation représente d’ailleurs à l’heure actuelle, la meilleure alternative sur le marché, tant en termes de coût que d’usage, que sur l’aspect écologique.